La catégorie LM P2 est destinée aux teams privés, indépendants des constructeurs et / ou des fournisseurs de moteur. Elle répond à une réglementation technique et un encadrement strict des coûts, définis par la FIA et l'Automobile Club de l'Ouest. Proches des LM P1 sur le plan technologique, avec notamment un châssis monocoque carbone, les LM P2 ont une puissance moteur inférieure.
Depuis début 2017 une nouvelle réglementation est effective avec seulement quatre constructeurs de châssis, obligatoirement fermés, Onroak Automotive, Oreca, Dallara et Riley Tech/Multimatic et un unique fournisseur de moteur, Gibson Technology. Cependant, les LM P2 de la génération précédente seront encore autorisées à rouler.

JS P2 JS P217

En juin 2014, la Ligier JS P2 fait une brillante entrée en compétition : trois châssis, équipés de deux moteurs et de deux manufacturiers pneumatiques différents, bouclent les 24 Heures du Mans, une des courses les plus exigeantes, tant au niveau humain que technique et sportif. Cet exploit est complété par la pole position LM P2 et la deuxième position de la catégorie signées par la Ligier JS P2-Nissan-Dunlop de Thiriet by TDS Racing.